Lorsque Jacques Cartier prend en 1906 la direction de la succursale londonienne de la Maison, il découvre en même temps le fleuron de l’Empire britannique : l’Inde. De ses nombreux voyages, naît une double inspiration, présente à partir des années 1910. D’une part, elle se matérialise par des joyaux évoquant les arts décoratifs indiens ; d’autre part, grâce à l’achat sur place de saphirs, rubis et émeraudes gravés traditionnels, elle mène dans les années 1920 à l’invention d’un style unique et chatoyant mêlant ces pierres de couleur, qui deviendra l’un des éléments majeurs de l’art de Cartier. Vers 1970, on le baptise « Tutti frutti ».

BRACELET HAUT-DE-BRAS BAZUBAND

CARTIER PARIS POUR LONDRES, COMMANDE DE 1922

Platine, diamants taille ancienne. 

Porté aussi bien par les femmes que par les hommes, le bazuband est un bracelet traditionnel indien de la dynastie moghole (XVIe-XIXe siècles). 
Cette pièce est le premier bracelet haut-de-bras exécuté par Cartier. Il est doté d’une armature de platine articulée, d’une extrême flexibilité, afin de s’adapter à la courbure du bras. Trois anneaux (aujourd’hui manquants) pavés de diamants permettaient de le fixer autour du bras, mais il pouvait aussi être porté en pendentif, en broche ou en devant de corsage. Il fut réalisé sur commande avec les pierres apportées par le client. Sur les 859 diamants remis, 
seuls 28 (pour un total de 0,99 carat) ne furent pas utilisés et lui furent rendus. 

Vendu à sir Dhunjibhoy Bomandji (1862-1937). 
Armateur et propriétaire de nombreux domaines en Inde et en Angleterre. 
Philanthrope il soutint de nombreuses œuvres de charité en Inde comme en Grande-Bretagne.

22.3 x 14.0 x 0.20 cm

SAUTOIR

CARTIER NEW YORK,
COMMANDE DE 1925

Platine, une émeraude hexagonale gravée de 85,60 carats, 50 
boules d’émeraudes côtelées pour un poids total estimé de 517 
carats, diamants taille 8/8, perles fines.

Longueur 75.05 cm; largeur du
pendentif 4.4 cm

BRACELET

CARTIER PARIS, 1929

Platine, diamants taille brillant et 8/8 
saphirs, émeraudes et rubis gravés en forme de feuilles, cabochons de saphir et d’émeraude, boules de rubis cloutées de diamants sertis clos.

18.0 x 4.07 x 0.75 cm

COLLIER HINDOU

CARTIER PARIS, COMMANDE DE 1936,
TRANSFORMÉ EN 1963

Platine, or blanc, diamants taille marquise, baguette et ronds taille ancienne, treize saphirs taille briolette pour un poids total de 146,9 carats, deux saphirs gravés en forme de feuille de 50,80 et 42,45 carats, saphirs gravés, boules de saphir, un cabochon de saphir, émeraudes carrées gravées, boules d’émeraude côtelées et lisses, cabochons d’émeraude, rubis gravés en forme de feuille, boules de rubis lisses et gravées, cabochons de rubis. 

A l’origine, ce collier de style indien était suspendu à un cordon noir noué derrière le cou. 

Commande de Mrs. Daisy Fellowes.
Héritière de l’illustre fabricant de machines à coudre Singer, Daisy Fellowes fut souvent considérée dans les gazettes des années 1920 et 1930 comme « la femme la plus élégante du monde ». Il est vrai que cette figure du tout Paris était dotée au plus haut point des qualités sans lesquelles il n’est pas d’élégance remarquée : du goût et de l’audace. Ces qualités lui valurent une solide réputation de « faiseuse de mode ».

Longueur 43 cm (ouvert)