Drive de Cartier

Découvrez la collection de montres Drive créée par Cartier pour le Salon international de la Haute Horlogerie.

COLLABORATION

L’UNIVERS RAFFINÉ D’UNE MONTRE DE PASSIONNES

 

 

Considéré comme le meilleur meneur de sa génération, le basketteur américain Chris Paul (surnommé "CP3") a participé à neuf matches All-Star, a été sept fois membre d'une équipe All-NBA et a remporté deux médailles d'or olympiques, parmi bien d'autres distinctions prestigieuses.

Une illustre carrière sportive qui ne représente pourtant qu'une partie de son histoire.

 

On aurait bien du mal à trouver quelqu'un qui n'a pas déjà apprécié les fruits du labeur de Dominique Ansel.

Lauréat du James Beard Award 2014 du meilleur chef pâtissier et créateur du célèbre Cronut qui a ravi les palais du monde entier, le chef Ansel multiplie les initiatives à succès.

 

Après des années d'expérience dans le cinéma, Chang Chen a développé une personnalité libre et indépendante, sans jamais rien perdre de sa prudence et de sa raison.

Dans l'adversité comme dans la joie, sa motivation vient du cœur : atteindre l'excellence dans son art, à l'image de cette nouvelle collaboration autour de la Drive de Cartier, au succès tout naturel.

170 ans de style et d'élégance

Depuis toujours Cartier propose des objets d'exception

 

 

Commandé à Cartier Londres par Winston Churchill pour son fils Randolph en 1932, cet étui à cigarettes en or 9 carats et en forme d’enveloppe reproduit en fac-similé l’adresse du jeune homme, que son père jugeait trop étourdi.

Un trait d’humour typique du futur premier ministre britannique, et une belle attention qui n’empêcha pas Randolph d’offrir l’objet au Roi d’Egypte Farouk, tombé sous le charme de cet objet.

 

Réalisée par Cartier New-York vers 1933, cette montre en émail noir et or 14 carats est aussi une pince à billets. Soit un objet à la fois chic et singulier, qui permet de consulter l’heure et sa fortune en un seul coup d’œil.

Autre qualité : son ingéniosité. En effet, une fois glissée dans la poche de son propriétaire, la montre pivote de manière à protéger son cadran.

 

Cette montre-boucle de ceinture en or 14 carats était proposée par Cartier New-York au milieu du XXe siècle.

On l’appelle aussi « montre de golfeur ». Porté loin du poignet, l’objet pouvait en effet accompagner son propriétaire sur les fairways sans que son mouvement ne subisse les chocs liés à la frappe de la balle.

 

Peut-on dormir avec sa montre ?

Il est préférable d'éviter de le faire.

Surtout si vous avez le sommeil agité. Il suffit d'un mauvais geste pour que le cadran heurte un mur, la table de chevet ou le visage de votre moitié.

Par ailleurs, les bracelets souffrent des nombreux frottements et de l'excès de transpiration nocturne.

Pour ne pas endommager votre montre ou la personne qui partage vos nuits, veillez donc à l'enlever au moment du coucher. Et à la placer, si possible, dans une boîte pour la préserver d'une éventuelle chute.

 

Dois-je porter ma montre relâchée ou serrée sur mon poignet ?

Il n’existe pas de règle précise en la matière. Tout est une question de goût et confort.

Nous vous recommandons toutefois de ne pas porter un bracelet trop lâche, pour ne pas risquer de malheureuses rotations autour du poignet, et les chocs éventuels qui s’ensuivraient.

De manière générale, l’espace entre le bracelet et le poignet doit vous permettre de laisser passer l’épaisseur d’un doigt.

 

Où faut-il enfiler sa montre ?

Au poignet de préférence, oui, bien sûr. Mais, où ? A quel endroit ?

Dans la chambre. Au-dessus du lit.

 

Pourquoi ?

Parce que les chutes de montres ont lieu, dans la majorité des cas, le matin lorsqu'on l'enfile au poignet. Une chute d'un mètre sur le carrelage ou le parquet étant généralement fatale à une montre.