Retour

LA SYMBOLIQUE DU DIAMANT

Du latin diamas, lui-même issu du grec adamas « invincible », le mot « diamant » désigne ce cristal de carbone pur, reconnu pour sa dureté, sa limpidité et sa rareté.

Larme des dieux pour les peuples de la haute Antiquité, symbole du soleil dans l’Égypte ancienne, éclat d’étoile pour les Grecs anciens, figure du monde visible au Tibet, le diamant est associé depuis toujours à des vertus positives. Sa dureté en fait l’emblème de la perfection et du pouvoir, tandis que sa transparence l’associe à la constance et à la pureté.

De l’Orient à l’Occident, le diamant est reconnu pour ses qualités : le bouddhisme met en valeur sa dureté, qui représente la clarté et la puissance spirituelle inaltérable, la pensée occidentale l’associe à l’incorruptibilité, à l’innocence et à la sagesse, la chrétienté s’arrête sur sa lumière, hyperbole de la beauté et signe de l’éblouissement céleste... Au fil du temps, certaines civilisations lui ont attribué des vertus purificatrices, la possibilité d’engendrer spontanément d’autres diamants, voire de dissiper les angoisses ou d’éloigner les fantômes...

Aujourd'hui, le diamant demeure le symbole de la lumière et de la vie, de la constance en amour, de la pureté la plus grande, et de la sincérité.